• Comprendre son projet électronique

Un projet électronique industriel s’articule autour de plusieurs compétences regroupant l’électronique numérique (mise en place d’un micro-processeur), analogique (acquisition de signaux d’un capteur), de puissance (pilotage d’un moteur, d’actionneurs ou encore d’alimentation) et un logiciel embarqué pour la gestion de la carte électronique (langage C).

Ces différentes compétences sont reliées à des fonctions propres à votre produit que l’on peut répartir en 5 besoins clés de votre projet.

5 BESOINS CLES A INTEGRER

La gestion de L’ énergie

Derrière cette notion se cachent deux éléments : la méthode d'alimentation en énergie de votre équipement et l’autonomie recherchée.

La gestion de l’énergie dépend des besoins détectés pour l’utilisation. L’équipement doit-il être portable ? Dans ce cas, quelle autonomie est recherchée ? Répondre à ces questions détermine le choix de la batterie, son poids, sa compatibilité électromagnétique, etc.

De même, pour quel marché est prévu l’équipement ? Par exemple, l’alimentation électrique aux Etats-Unis est différente de l’Europe. La recherche d’économie énergétique se fait également dans le choix des composants, des modes de communications, des moteurs, etc.

Fonctions de communication

Ethernet, Wifi, 3G, 4G LTE-M, NB-IoT, LoRa, Sigfox, … et le futur réseau 5G :

Les possibilités technologiques sont très nombreuses et les communications par réseaux sans fil ne cessent d’évoluer pour s’adapter aux nouveaux usages.

Consommation énergétique, coût matériel et coût d’abonnement, couverture réseau, pérennité technologique, … chaque solution a ses avantages et inconvénients qu’il vous faut peser minutieusement selon vos objectifs de conception.

Fonctions de contrôle-commandes

C’est la pierre angulaire de votre carte électronique. Ces fonctions constituent « l’intelligence » de votre produit : elles régissent la manière dont la carte électronique pilote les fonctions de votre produit et contrôle la bonne exécution de la commande.

Les choix en matière de conception intègrent les fonctionnalités recherchées du produit, les critères de robustesse de la fonction (précision, répétabilité, durée de vie, …), les composants, la sécurité, le coût global, etc.

Fonctions mécaniques & motorisées

On entend ici les choix de dimensionnement et de matière de la coque de votre produit, les éléments en mouvements et bien sûr la motorisation proprement dite si votre équipement en comporte.

Sa prise en compte est importante pour l’ensemble du design électronique qui devra, d'une part, s’adapter à l’espace disponible et, d'autre part, s'adapter à la puissance et au pilotage de la motorisation.

Fonctions IHM

IHM est l’acronyme d’Interface Homme Machine, on parle également de fonctions d’interface utilisateur.

Sous ces deux appellations se rassemblent les éléments permettant à un utilisateur d’interagir avec votre équipement. Ce peut être un simple bouton-poussoir, une LED d’information, un signal d’alarme ou encore une dalle tactile.

Cas Pratique : développement d'un module IoT médical

Les 5 Besoins Clés du projet électronique, et comment y répondre par des choix de développement raisonné.

5 CONTRAINTES CLÉS A MAITRISER

Face à ces cinq besoins, plusieurs facteurs vont peser sur votre développement et doivent impérativement être réfléchis et maitrisés dès les débuts de votre développement électronique. Nous pouvons les rassembler en 5 grandes catégories.

Le facteur (technico-) économique

 C’est bien sûr la première contrainte majeure pour votre projet. Deux notions sont importantes lorsque l’on parle de facteur économique : la capacité de financement de votre projet et le poids de l’investissement sur la compétitivité du produit.

Une estimation précise des coûts du projet est primordiale, sans omettre ni sous-estimer aucune étape.

La phase d’industrialisation est usuellement la grande absente dans l’estimation des coûts, ce qui est d’autant plus critique lorsque l’étude électronique et la fabrication série sont réalisés par deux sociétés différentes. Une mauvaise anticipation des besoins d’adaptation à la chaine de fabrication est porteuse de coûts de réindustrialisation qui peuvent peser lourdement, tant sur vos finances que sur le prix final du produit.

Enfin, le budget alloué au développement électronique doit être justement proportionné : soyez vigilant au poids de l’amortissement sur le prix final de l’équipement vis-à-vis du marché ciblé.

 Le délai de mise sur le marché

Le calcul de votre time-to-market, et donc du début de votre retour sur investissement passe par une bonne estimation des différentes étapes de votre projet, du développement jusqu’à sa fabrication en série.

Deux facteurs sont décisifs : la maitrise des délais par vos sous-traitants et votre réactivité dans la prise de décision.

Plusieurs décisions critiques seront à prendre au cours du projet, notamment en phase d’étude, dont le retard à la décision peu plus ou moins bloquer l’évolution.

Par exemple, le développement d’une fonction qui peut se faire de deux manières distinctes selon l’usage final : le sous-traitant ne peut ne pas avancer dans le projet tant que vous n’avez pas pris votre décision.

La réglementation projet

Elle se distingue de la réglementation propre au produit et regroupe l’ensemble des exigences légales pour un marché donné.

Plusieurs normes internationales existent, qui encadrent le management du projet électronique et posent des exigences sur la traçabilité des choix de développement.

L’ISO 9001 est une des plus connues. Elle veille au suivi-qualité du projet et est aujourd’hui presque un incontournable pour garantir la qualité finale des produits.

D’autres sont plus spécifiques à un marché donné ou à un environnement précis. Par exemple, l’ISO 13 485 s’intéresse également au management de la qualité mais dans le contexte particulier du dispositif médical.

La réglementation produit

Cette réglementation s’intéresse spécifiquement à l’équipement.

Elle comprend les exigences réglementaires (certification CE), le respect des directives machines (par ex. la compatibilité électromagnétique) et les normes spécifiques à la catégorie d’équipement ou selon l’environnement auquel il est destiné.

Pour un dispositif médical, la réglementation produit sera différente d’un équipement à l’autre selon le risque pour le patient. On peut aussi citer l’exemple des normes ATEX qui encadrent les équipements destinés à être installés en zones à Atmosphères Explosives et dont les exigences prennent en compte le produit et le niveau de dangerosité de la zone ATEX.

L’évolution des besoins du marché

Au fur et à mesure de l’étude, de nouveaux besoins de l’utilisateur final seront détectés et peuvent vous inciter à vouloir rajouter, modifier ou enlever des fonctions/spécifications à votre produit.

Selon la phase de votre projet, ces modifications peuvent plus ou moins retarder la date de commercialisation de votre produit. Les deux éléments à garder à l’esprit sont :

  • Le prix final de votre produit peut s’en trouver impacté
  • Le retard de commercialisation implique un ROI plus tardif : veillez-bien à disposer de fonds de roulement suffisants, surtout si vous dépendez d’investisseurs pour votre projet.

Cas Pratique : développement d'un module IoT médical

Les 5 Contraintes Clés du projet électronique, et comment y répondre par des choix de développement raisonné.

Comprendre son projet, c’est bien. Le maitriser, c’est encore mieux !

 Retrouvez tous nos conseils dans notre Guide Pour Développer Votre Produit Électronique !

Maatel © 2014 - Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de Protection des Données | Réalisation Agence WebPlus